19
16 novembre 2018

Billet d’humeur #2 Burn-out

Parfois tu penses que tu vas arriver à tout concilier dans ta vie, alors tu tiens envers et contre tout. Jusqu’au jour où ce n’est plus possible.

Une année difficile

L’annonce d’une nouvelle grossesse aurait dû me combler de joie… Mais passé l’euphorie de la venue prochaine d’un nouvel être, il y a eu tout l’envers du décor, ce qui a taché mon tableau idyllique…

Côté travail

J’ai passé plusieurs entretiens et aucun n’a débouché sur quelques choses de concrets. Puis, j’ai fais mes comptes et nous avons conclu que faire garder deux enfants et vu notre revenu fiscal ce n’était pas possible !! Alors j’ai travaillé jusqu’à mon congé mat’ et puis me voilà maman à temps plein. Même chéri m’a relayé à la casse et ne me demande plus de l’aider dans ses papiers…

Côté famille

Pleins de bouleversements de ce côté-ci également :

  • Avec mon grand qui est en pleine évolution, qui me fait rire, péter un câble et me rend folle amoureuse de lui….
  • Avec un nouveau bébé qu’il a fallu apprivoiser, a qui j’ai dû consacrer la majeur partie de mon temps et que j’aime déjà tellement.
  • Avec un chéri qui est en pleine évolution au niveau du boulot et qui du coup à la tête prise…
  • Avec ma mamie qui est partie en maison de retraite et qui je sais se sent abandonnée par sa famille
  • Avec mon papi qui lui est déjà parti pour un ailleurs…

Côté personnel

Ben justement là, il ne se passe pas grand chose… j’ai l’impression d’être complètement à côté de mes pompes. Je vois ma vie défiler mais, je suis complètement passive … Je fais des crises d’anxiété, je fais des plaques de stress, je ne dors quasi plus mais, je suis crevé, je fais les montagnes russes émotionnelles… faut dire que chéri n’est pas très doué pour comprendre ce genre de chose…

Burn-out

Une évidence

Tu ne le vois pas s’installer. Tu te sens fatigué au départ… Puis tu ne dors plus ou ce n’est plus suffisant… Tu deviens irritable ou au contraire impassible… Puis tu te sens déconnecté de ton corps, de tes émotions, de tes activités,…

Je ne l’ai pas vu arriver et je ne pensais pas que cela pouvait m’arriver.

Ça m’a frappé au visage, c’est une évidence, rien ne va plus en fait… La fatigue qui ne part pas, les nuits incomplètes, le stress … Tout réunis, tout posé, tous ces détails m’en ont fait venir à ce constat !

Je fais un Burn-out parental !!!

J’en ai ras le bol,… j’ai pourtant fait un article précédemment sur les bouleversements que pouvaient entraîner la maternité mais j’ai dû louper un épisode!!!

J’adore être maman. Mais je ne suis pas que ça!!!

Ma solution

Les « amis » n’ont pas le temps de traîner avec la maman qui a deux marmots. Chéri n’a pas le temps pour sa famille car il faut lancer l’entreprise. Et le reste de la famille est à 8000km. Le travail est inexistant. Je me sens seule emprisonnée entre quatre murs. Alors je suis tout à fait consciente que le monde ne tourne pas autour de moi, que tout le monde ne peux pas arrêter sa vie car la mienne ne va pas donc oui, j’ai fait ma crise et j’ai demandé à partir d’urgence en métropole. J’ai besoin de voir mes amis, ma famille, me ressourcer, profiter, sortir de mes tracas quotidiens, prendre du recul, respirer, … sinon je vais craquer ! D’un autre côté, je vois également qu’on « traîne dans les pattes de chéri  » et que du coup il n’avance pas comme il le souhaiterait alors j’espère le soulager quelques jours afin que lui aussi, il puisse se retrouver…

J’espère que tout ira mieux ensuite et que je serais rechargé à bloc pour plusieurs mois… en attendant de prendre un moment à deux…

Si toi aussi tu as déjà vécu cela ou si justement, tu le vis n’hésites pas à me laisser un petit message. Mais en attendant prend du TEMPS POUR TOI!!! Ce n’est pas forcément facile pour tout le monde mais c’est nécessaire.

19 comments

  • Dress Me and My Kids

    Hello, tu as raison de partir un peu, cela te fera le plus grand bien. Il faut s’écouter et penser à soi parfois (souvent) ! Bises et j’espère que tu vas revenir rechargée à bloc !

    Reply to Dress Me and My Kids
    • Post authorGwadamom

      Je te dis ça dans 3 semaines car pour le coup j ai pris de longues vacances !!!

      Reply to Gwadamom
  • Karine

    Une situation difficile que tu as extrêmement bien analysée… J’espère que les solutions que tu as mises en place porteront leurs fruits rapidement et durablement. Courage!

    Reply to Karine
    • Post authorGwadamom

      Merci Karine
      Nous verrons bien sinon j aviserai car je ne veux pas mes enfants en pâtissent

      Reply to Gwadamom
  • GirlsnNantes Eva

    oh lala ma pauvre je te comprends… Dans ta situation ça aurait été pareil… c’est vrai que là il te faut du temps pour toi. C’est pas possible de faire garder les petits un peu par des amies par exemple (de temps en temps ?)
    bisous

    Reply to GirlsnNantes Eva
    • Post authorGwadamom

      Pour l’instant je ne peux pas faire garder le 4mois qui n’accepte que le sein donc c’est difficile. Les grands parents de chéri sont assez âgés alors je n’abuse pas de leur gentillesse… Et les amis ben ils ont leur vie leurs enfants…

      Reply to Gwadamom
  • Claire

    J’ai été à deux doigts du burn-out mais le médecin a su repérer à temps les signaux et m’a arrêtée pour deux mois complets. Je suis désolée que tu aies eu à subir tout ça en même temps ma belle. J’espère que ça ira je te fais de gros bisous!

    Reply to Claire
    • Post authorGwadamom

      Merci Claire. Il faut espérer que l Année qui s’annonce sera meilleure

      Reply to Gwadamom
  • Natieak

    L’arrivée d’enfants dans notre vie est merveilleux, mais cela peut être aussi quelque chose qu’on a dû mal à gérer. On peut très facilement craquer si on ne trouve pas une aide pour nous soulager. C’est donc important d’en prendre conscience et de trouver une solution pour retrouver une certaine sérénité. Bon courage

    Reply to Natieak
    • Post authorGwadamom

      Oui je suis tout à fait d’accord avec toi.
      Merci

      Reply to Gwadamom
  • daily kat

    Le burn out c’est un état de fatigue très grave qui te fait perdre ton énergie sans ne jamais vraiment la retrouver. Ca fini le plus souvent à l’hôpital pour remonter la pente. Il faut vraiment prendre tout ces signes au sérieux. Il ne s’agit pas que de nous en tant que femme, mais de pouvoir aussi rester debout pour continuer de s’occuper nous mêmes de nos enfants. Donc des pauses sont nécessaires ! j’espère vraiment que tu vas pouvoir faire un break et casser avec ta routine ! Bon vol ma belle !!!

    Reply to daily kat
    • Post authorGwadamom

      Merci… J espère ne pas devoir en arriver là. J’espère que partir va me faire du bien… encore merci

      Reply to Gwadamom
  • Laura

    Coucou,

    La même ici, je suis au bout du rouleau, je n’ai qu’une envie, partir ! Je suis fatiguée, énervée et je n’ai jamais une fichue minute pour me reposer un peu sans entendre crier, sans histoires de familles, de boulot etc !
    Bon courage à toi !

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Reply to Laura
    • Post authorGwadamom

      Je vois que je ne suis pas la seule dans cette situation… c’est un mal que beaucoup de mamans subissent et pourtant peu en parlent…
      Bon courage Laura et si tu veux parler n’hésites pas…

      Reply to Gwadamom
  • Lily's FairyTouch

    Hello,

    je n’ai pas vécu ce genre de situation, mais j’imagine à quel point cela peut être difficile à vivre et à accepter !
    J’espère que tu prends les bonnes décisions et que très vite ça va aller pour toi !
    Courage,
    Bises

    Reply to Lily’s FairyTouch
  • LE BLOG DE PLOK

    oh ma pauvre, j’espère que cette page va bientôt se tourner pour un avenir plus serein avec les tiens, je te le souhaite

    Reply to LE BLOG DE PLOK
  • Aurely27_Beauty

    Ohlala ma pauvre… C’est vraiment pas simple comme situation, mais tu as raison de prendre un peu de recul et du temps pour toi. C’est vraiment nécessaire, et j’eque cela te fera du bien.
    Bises

    Reply to Aurely27_Beauty
  • Louloutediary

    Je ne peux que te comprendre. Quand Mila est née, nous n’avons pas pu avoir une place en crèche pour elle. Additionner assistante maternelle + crèche pour Lea qui avait 2 ans et demi à l’époque, puis garderie + cantine + centre le soir et les mercredis lorsqu’elle est entrée à l’école, ce n’était pas possible. Tout mon salaire y passait ! On a donc décidé que je resterai à la maison pour m’occuper de Mila et pouvoir aussi profiter de Lea. Et même si je ne regrette rien car ça a complètement changé ma vie et ma vision de la vie, j’ai vécu des moments difficiles. Avoir le sentiment de n’être que mère, de ne plus compter pour son entourage car forcément nous n’avons pas grand chose d’autre à raconter que des soucis de sommeil/couches/petits pots … ne plus s’aimer et parfois se négliger … Comme tu le dis à la fin de ton article il faut prendre du temps pour soi. C’est important et même vital !
    Aujourd’hui j’apprécie de plus en plus de pouvoir m’échapper une journée, un week-end, seule ou accompagnée, mais sans enfants et sans copain. Penser à autre chose, ne plus être juste « la maman de Lea et Mila » mais bel et bien Elsa, une femme ! Et ça me permet de revenir totalement disponible et avec l’envie de tout donner pour mes enfants.
    Courage à toi, j’espère que tu iras vite mieux !

    Reply to Louloutediary

Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge