0
Posted in Grossesse
13 août 2018

Les crises d’angoisse durant la grossesse

La grossesse est un bouleversement que cela soit physique, émotionnel ou matériel…. Malheureusement dans la vie tout ne se passe pas comme tu le désires et un petit rien peut tout faire basculer comme une pensée, une peur, un projet qui ne se déroule pas comme souhaité, …. Chez certaines femmes enceintes, cela entraine des crises d’angoisse.

2018-05-27 12.30.59
Les crises d’angoisse, vous savez c’est ce truc qui monte en vous et où vous vous sentez submerger… Je vous rassure, ce phénomène n’a rien d’étonnant. C’est dû aux bouleversements hormonaux déclenchés par la grossesse ainsi qu’à la crainte de l’accouchement et aux préoccupations de la venue du futur enfant. Ces crises ont tendance à augmenter au fil des mois et disparaissent généralement après la naissance. Même si cela parait assez banale, il est important d’en discuter avec sa sage-femme ou son obstétricien. Il existe plusieurs solutions pour soulager ces angoisses : yoga prénatal, sophrologie, homéopathie, hypnothérapie, phytothérapie, acupuncture, … voir un psychologue ou un psychiatre si c’est vraiment invalidant.
Je vis en ce moment ces crises d’angoisse que je subis et fais subir.
En effet, tu as beau aimer une personne parfois il n’est pas toujours facile de se livrer… Et comme, je suis une personne qui a tendance à garder ses ressentiments, ses craintes, … bien caché à l’intérieur de mon petit cœur, dans un tiroir fermé à clefs, je reste muette face à Chéri.
En temps normal, j’arrive à gérer mais avec la grossesse tous ces sentiments sont démultipliés et ça doit sortir….
Depuis deux semaines, je pleure pour un rien, je suis irritable…. Chéri ne comprend pas ce qui se passe et aimerait que je lui parle. Mais j’ai du mal à exprimer ce que je ressens et quand je le fais j’ai l’impression que je ne trouve pas les mots et que je suis vraiment faible…(cachée derrière mon ordi, ce n’est pas vraiment la même chose, hein!!!).
Les difficultés que j’ai eu pour mon premier accouchement, le fait d’avoir deux enfants d’âges rapprochés (même si c’était voulu), d’avoir ma famille loin, …. font qu’un tourbillon d’angoisses monte en moi. En plus de ça, Chéri à ses problèmes aussi alors mes problèmes (minimes pour lui), sont éclipsés par les siens ou alors pire il prend cela à la légère…No stress qu’il dirait ! Faut dire que ça ne m’aide pas à lui parler.
Je sais qu’il ne le fait pas exprès, c’est sa façon d’être mais là j’aurais besoin d’un gros câlin et d’une phrase réconfortante.
Aujourd’hui j’ai encore craqué avec la sage-femme.
Elle a tenté de comprendre mes angoisses et de les reformuler pour Chéri. Je pense qu’il à mieux saisi tous les chamboulements que je subis même si pour lui je me prends la tête pour des choses qui n’ont pas lieu d’être. Mes angoisses n’ont pas disparu pour autant et je me raccroche à l’idée qu’une fois que mon bébé sera dans mes bras tout se mettra en place… Je n’envisage pas d’aller voir un spécialiste car aux vues de mes difficultés à exprimer mes sentiments, je pense qu’il est préférable pour moi de continuer à vous les écrire, vous, mes chers lecteurs… Je ne peux que vous conseiller de ne pas suivre mon exemple et d’en parler. Ne rester pas seule avec vos difficultés. Toutes vos questions, vos peurs, vos angoisses, … sont légitimes et en parler vous aidera à trouver des solutions.

Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge