9
Posted in Femme, Ma petite vie
22 novembre 2018

Un seul être vous manque…

Ces derniers temps, je suis particulièrement sensible et j’ai l’impression que les relations avec les personnes chères à mon coeur ne tiennent qu’à un fil. Le décès de mon grand-père a réveillé cette peur, cette peur d’être seule, du manque…

Le manque

Au-delà du manque que peut nous laisser une personne (ou une situation), ce qu’on ressent en réalité, c’est un sentiment d’oppression au niveau de la poitrine, et les larmes qui montent. C’est la trace laissée par ce vide que l’on ne peut pas combler.

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… »
Lamartine

Mon grand-père

A l’annonce de son décès, plusieurs choses se sont bousculées dans ma tête. Notre passage sur Terre est fugace, mais on ne prend pas le temps d’apprécier ce que la vie nous offre. On passe notre vie à chercher le bonheur alors qu’il suffit d’ouvrir son coeur et ne plus se laissait parasiter par des personnes néfastes…

J’ai toujours cru que j’avais le temps avant de voir mes grands parents disparaître et que donc j’avais le temps pour passer plus de temps avec eux. Mais non ! Aujourd’hui, il ne me reste que ma grand-mère maternelle mais nous vivons à 8000 km l’une de l’autre alors dès que nous nous voyons, j’en profite. Je n’avais qu’une seule peur, c’était qu’elle ne puisse pas rencontrer mon second bébé… mais c’est chose faîtes.

A l’inverse mon grand-père paternel, n’aura pas eu cette occasion…

Je regrette toutes ces occasions manquées de ne pas se dire je t’aime. Je regrette de ne pas avoir plus profiter de mon grand-père, de ne pas lui avoir posé mille questions sur sa vie… je regrette qu’il soit parti seul, dans sa minuscule chambre…

Comme on dit chacun fait ce qu’il peut (veut) !!!

Ma vie

Je ramène cette situation à ma vie et je me rends compte que j’ai fuis la métropole car j’étais l’esclave de ma famille. Parfois, tu essayes coutes que coutes de sauver quelque chose mais à chaque fois cela échoue … Alors, j’ai abandonné afin de ne pas me saborder.

Ma famille aujourd’hui, est celle que j’ai avec Chéri, c’est celle qui me manque quand je suis éloigné, c’est celle à qui je pense toute la journée, c’est celle qui me fait avancer.

A l’heure où j’écris je suis à 8000km de Chéri et c’est difficile. Je suis prêt de la famille mais loin de mon foyer, loin de lui. Il a beau m’énerver un peu (souvent), il est ma moitié et il me manque. Tout semble fade sans lui.

Ou ka manké mwen

(tu me manques)

Nous avons nos difficultés et tout n’est pas toujours rose mais c’est ma moitié, c’est ma famille.

Le manque d’un être vivant ou mort provoque un sentiment de vide et nous rappelle à quel point les moments sont précieux. La vie est courte, les gens vont et viennent dans notre vie malgré tout il faut vivre la vie intensément.

9 comments

  • bejiines

    Oui, il faut profiter de ces petits moments au quotidien, profitez de ceux qui nous sont cher, car la vie est fragile malheureusement.

    Reply to bejiines
  • Serena

    Coucou,
    Oh quel article touchant ! C’est vrai que le manque d’un être est vraiment dur ! Qu’il soit encore là ou pas, il faut gérer et c’est compliqué ^^ J’espère qu’avec le temps ça ira mieux !
    Des bisous 🙂

    Reply to Serena
  • Les lectures de la Diablotine

    Coucou, ton article est très beau et touchant. Je ne pensais pas te voir de si tôt sur la blogo et me faire verser une tite larme dès le matin !
    Courage ma belle, des bisous

    Reply to Les lectures de la Diablotine
  • Pichetteetpaillettes.com

    Ton article est tellement touchant. La fin d année est toujours compliqué pour moi et chargé en souvenirs

    Il faut profiter des gens qu’ on aime
    Des bises

    Reply to Pichetteetpaillettes.com
  • Dress Me and My Kids

    Oui, le temps défile et la maladie va si vite parfois. J’ai perdu mon papa il y a juste un an pour ma part. Mes grands parents, ça fait longtemps que je ne les ai plus.

    Reply to Dress Me and My Kids
  • flou

    Ça peut sembler banal mais c’est loin de l’être, les gens que l’on aime sont ce qu’il y a de plus important dans la vie! Merci de nous le rappeler!

    Reply to flou
  • vero

    Il ne faut pas avoir de regret, on a tous des regrets mais il vaut mieux voir les moments heureux qu’on a passé avec eux et garder de bons souvenirs. Plus nous vieillissons et plus les proches autour de nous vont partir à leur tout, puis ce sera aussi notre tour un jour et ainsi de suite. Ce la toujours été et sera toujours ainsi. La vie nous amène à des prises de conscience qui fait que nous changeons la façon de voir les choses et agissons surement différement pour avoir le moin de regret possible et profiter au maximum des joies que la vie peut nous apporter… cela s’appelle aussi POSITIVER ❤

    Reply to vero
  • Lily's FairyTouch

    Coucou,

    je suis sincèrement désolée pour la perte de ton grand-père 😦 j’ai aussi perdu le mien et là j’ai la gorge nouée en y pensant. Sois forte, essaie de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ! Ce n’est pas facile, ce n’est pas évident, mais tu peux très largement le faire ! Sois forte et surtout profite des personnes qui sont encore et toujours à tes côtés !
    Je t’envoie plein d’ondes positives!

    Bises,
    Lydi
    Lily’s FairyTouch

    Reply to Lily’s FairyTouch

Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge