Billet d'humeur

Billet d’humeur #001 ~ Amour

Aujourd’hui, je voulais te partager un article un peu différent et te parler d’amour. J’ai envie que tu me découvres autrement et j’espère que tu apprécieras mon initiative.

Je me suis toujours demandé si j’étais née à la bonne époque, au bon moment et au bon endroit.

J’ai parfois l’impression d’être à des années-lumières de mes congénères. J’ai besoin de vibrer à l’unisson avec une personne, d’être proche d’elle dans les bons et mauvais moments. En amour ou en amitié, peu importe, au final, c’est la même chose.

Nous sommes dans une société de consommation où les gens jettent leur produit dès qu’il ne leur convient plus ou dès qu’il est cassé alors que nos aînés réparé, rafistolé leurs objets afin de prolonger leur durée de vie. Ils avaient conscience du temps et de la peine (ainsi que de l’argent) qu’il fallait pour acquérir des biens.

En amour et en amitié, on devrait prendre exemple sur eux. Essayer de réparer plutôt que de passer à autre chose, profiter de ce que l’on a plutôt qu’envier le voisin….

Quand j’aime, j’aime entièrement. Je n’ai pas de demi-mesure. Je n’ai qu’une seule véritable amie et je me la traîne depuis 17 ans (et j’en ai 28). On s’éloigne parfois, mais on se retrouve toujours. Je n’espère pas que cela sera ainsi ad vitam eternam car je sais que cela sera le cas malgré des déceptions, des pleurs, des cris, des joies, du bonheur,…

D’ici un mois, cela fera trois ans que je suis avec mon chéri et nous avons déjà deux (magnifiques) enfants. Je t’entends déjà dire que je n’ai pas perdu de temps. Mais saches que parfois les évidences n’ont rien de logique, le temps n’est rien et il existe des choses sur lequel nous n’avons pas de prise.

Dans ma tête tout est clair mais pourtant j’ai l’impression que mon billet part dans tous les sens. J’espère que tu auras saisi le principal et que tu réfléchiras à deux fois avant de mettre un terme à une relation qui compte (amicale ou amoureuse) car parfois il suffit de prendre le temps de s’arrêter deux minutes pour réparer et repartir ainsi pour 15, 30, 50 ans… bien-sûr ici je ne te parle pas des relations toxiques, car dans ce cas là la meilleure solution est de t’enfuir loin, très loin,…

16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :